Back to British roots
Stingo Music Club

SAMEDI 24 AOÛT 2019
18h30

CONCERT
Durée : 45 min.

LIEU
Place Dom Guéranger
Sablé-sur-Sarthe

GRATUIT

DISTRIBUTION

Stingo Music Club
Sarah Lefeuvre flûtes, chant
Julia Campens violon
Stanley Smith viole de gambe
Romain Falik théorbe
Michèle Claude psaltérion, percussions 

Mise en espace Florence Beillacou

 

Le Stingo Music Club puise son influence dans la tradition des clubs anglais du Grand siècle, alors animés par les ayrs et dances en vogue dans toute l’Europe. De l’Angleterre élisabéthaine à l’ambiance des tavernes, ce programme fait revivre le passage entre deux mondes que sont les cours au temps de Shakespeare et les villages des contrées britanniques. Aux côtés de pièces de Henry Purcell, de jigs et ballads éditées par John Playford, l’ensemble redonne également vie aux musiques tsiganes d’Irlande, sous l’archet endiablé de Julia Campens, violoniste férue des répertoires d’Europe centrale. Cerise sur le gâteau, ce groupe baroque très rock flirte avec la pop et joue ses propres compositions. Avec une fougue très personnelle, prônant un style aussi chatoyant que percutant, les jeunes musiciens s’adonnent tour à tour à l’interprétation de pièces à texte et à l’art de l’improvisation. Au gré de setlists variées, le Stingo Music Club donne à entendre une musique vivante et vivifiante, issue tout autant de la Cour que du bal populaire.

STINGO MUSIC CLUB
Les jeunes musiciens qui forment le Stingo Music Club se rencontrent en 2014 au Pôle supérieur du Conservatoire d’Aubervilliers, au sein de la classe de Françoise Defours. Complices, ils y étudient alors l’improvisation-diminution autour de la musique anglaise, un sujet au cœur du projet de l’ensemble qu’il décide de créer par la suite. Ancrée dans la tradition des tavernes anglaises du XVIIe siècle, la ligne artistique du collectif évolue aujourd’hui vers les musiques tsiganes des contrées britanniques – les irish gypsies – emportées par le violon de Julia Campens, nouvelle recrue du Stingo Music Club en 2018. Créée à Paris, la matrice de ce programme sonne le point de départ de la recherche autour d’un nouveau répertoire, encore en grande partie inexploré. Le Stingo Music Club, dont les membres sont particulièrement curieux et polyvalents, a récemment fait revivre les musiques de L’Hermione au Théâtre de Sète, les œuvres vocales de Monteverdi au Festival Itinéraire baroque de Ton Koopman et entamé une belle collaboration avec le chanteur et compositeur Piers Faccini à l’Abbaye de Royaumont.

SAMEDI 24 AOÛT 2019
18h30

CONCERT
Durée : 45 min.

LIEU
Place Dom Guéranger
Sablé-sur-Sarthe

GRATUIT

Le Stingo Music Club puise son influence dans la tradition des clubs anglais du Grand siècle, alors animés par les ayrs et dances en vogue dans toute l’Europe. De l’Angleterre élisabéthaine à l’ambiance des tavernes, ce programme fait revivre le passage entre deux mondes que sont les cours au temps de Shakespeare et les villages des contrées britanniques. Aux côtés de pièces de Henry Purcell, de jigs et ballads éditées par John Playford, l’ensemble redonne également vie aux musiques tsiganes d’Irlande, sous l’archet endiablé de Julia Campens, violoniste férue des répertoires d’Europe centrale. Cerise sur le gâteau, ce groupe baroque très rock flirte avec la pop et joue ses propres compositions. Avec une fougue très personnelle, prônant un style aussi chatoyant que percutant, les jeunes musiciens s’adonnent tour à tour à l’interprétation de pièces à texte et à l’art de l’improvisation. Au gré de setlists variées, le Stingo Music Club donne à entendre une musique vivante et vivifiante, issue tout autant de la Cour que du bal populaire.

STINGO MUSIC CLUB
Les jeunes musiciens qui forment le Stingo Music Club se rencontrent en 2014 au Pôle supérieur du Conservatoire d’Aubervilliers, au sein de la classe de Françoise Defours. Complices, ils y étudient alors l’improvisation-diminution autour de la musique anglaise, un sujet au cœur du projet de l’ensemble qu’il décide de créer par la suite. Ancrée dans la tradition des tavernes anglaises du XVIIe siècle, la ligne artistique du collectif évolue aujourd’hui vers les musiques tsiganes des contrées britanniques – les irish gypsies – emportées par le violon de Julia Campens, nouvelle recrue du Stingo Music Club en 2018. Créée à Paris, la matrice de ce programme sonne le point de départ de la recherche autour d’un nouveau répertoire, encore en grande partie inexploré. Le Stingo Music Club, dont les membres sont particulièrement curieux et polyvalents, a récemment fait revivre les musiques de L’Hermione au Théâtre de Sète, les œuvres vocales de Monteverdi au Festival Itinéraire baroque de Ton Koopman et entamé une belle collaboration avec le chanteur et compositeur Piers Faccini à l’Abbaye de Royaumont.

DISTRIBUTION

Stingo Music Club

Sarah Lefeuvre flûtes chant
Julia Campens violon
Stanley Smith viole de gambe
Romain Falik théorbe
Michèle Claude psaltérion, percussions 

Mise en espace Florence Beillacou

Soyez informé de notre actualité !

En vous inscrivant à notre bulletin d'actualité, vous recevrez par email toutes nos informations. Nous portons une attention particulière à ne communiquer que lorsque cela est nécessaire et à ne pas surcharger vos boites email !

Merci pour votre soutien ! Vous allez recevoir un email de confirmation pour valider votre demande. Pensez à vérifier dans vos spams !