La Folle Journée de Nantes
en Région Pays de la Loire

La Folle Journée de Nantes
en Région Pays de la Loire

DATE
SAMEDI 25 JANV. 2020

LIEU
Salle des fêtes, Auvers-le-Hamon
Centre Culturel, Sablé-sur-Sarthe

INFOS
Billetterie dès le 14 décembre, de 10h à 16h.

En 2020, le monde entier célèbrera le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven, ce génie qui a révolutionné la musique. À cette occasion, La Folle Journée donnera à entendre tous les grands chefs-d’œuvre de ce compositeur !

Tarif unique 6€

16h ~ QUATUOR AKILONE
Quatuor à cordes ~ 45 min.
→ Salle des fêtes, Auvers-le-Hamon

Ludwig Van Beethoven
Quatuor à cordes n°6 en si bémol majeur, opus 18 n°6
Quatuor à cordes n°8 en mi mineur, opus 59 n°2, « Razumovsky »

QUATUOR AKILONE
Émeline Concé violon
Élise de Bendelac violon
Tess Joly alto
Lucie Mercat violoncelle

Le Quatuor Akilone est le fruit d’une aventure musicale et humaine née en 2011 à Paris. Un jeu élégant, un son généreux et un esprit éveillé animent cet ensemble pour apporter poésie et profondeur aux œuvres qu’il aborde. Quatre personnes et quatre caractères pour ne former qu’un instrument à 16 cordes… et 40 doigts !

Biographie

Guidées au sein de l’ECMA par Hatto Beyerle, les artistes du Quatuor Akilone ont également grandi auprès d’éminents chambristes tels Vladimir Mendelssohn, Johannes Meissl et Mathieu Herzog, le quatuor Ebène et Rosamunde. Partager la scène avec d’autres musiciens est essentiel pour ce jeune quatuor qui a déjà eu la chance de jouer aux côtés de Tabea Zimmermann, Jérôme Pernoo, David Walter, Sharon Kam, Pavel Gililov et Jean François Heisser. Lauréat du Premier Grand Prix et du Prix Proquartet du 8e Concours International de Quatuor à Cordes de Bordeaux en 2016, le Quatuor Akilone est en tournée en Europe et s’est déjà produit au Japon. Il est également résident à Proquartet-CEMC, Génération Spedidam et lauréat de la Fondation Banque Populaire depuis 2017. Le Quatuor fait partie du projet Le Dimore del Quartetto et signe son premier CD sous le label Mirare en 2018. Parallèlement à une carrière internationale et poussé par le besoin de tisser un lien complice avec l’auditeur, le Quatuor Akilone ouvre son « chant » à tout type de public grâce à sa collaboration avec les associations Les Concerts de Poche et Musethica.

Le Quatuor Akilone est le fruit d’une aventure musicale et humaine née en 2011 à Paris. Un jeu élégant, un son généreux et un esprit éveillé animent cet ensemble pour apporter poésie et profondeur aux œuvres qu’il aborde. Quatre personnes et quatre caractères pour ne former qu’un instrument à 16 cordes… et 40 doigts !

Biographie

Guidées au sein de l’ECMA par Hatto Beyerle, les artistes du Quatuor Akilone ont également grandi auprès d’éminents chambristes tels Vladimir Mendelssohn, Johannes Meissl et Mathieu Herzog, le quatuor Ebène et Rosamunde. Partager la scène avec d’autres musiciens est essentiel pour ce jeune quatuor qui a déjà eu la chance de jouer aux côtés de Tabea Zimmermann, Jérôme Pernoo, David Walter, Sharon Kam, Pavel Gililov et Jean François Heisser. Lauréat du Premier Grand Prix et du Prix Proquartet du 8e Concours International de Quatuor à Cordes de Bordeaux en 2016, le Quatuor Akilone est en tournée en Europe et s’est déjà produit au Japon. Il est également résident à Proquartet-CEMC, Génération Spedidam et lauréat de la Fondation Banque Populaire depuis 2017. Le Quatuor fait partie du projet Le Dimore del Quartetto et signe son premier CD sous le label Mirare en 2018. Parallèlement à une carrière internationale et poussé par le besoin de tisser un lien complice avec l’auditeur, le Quatuor Akilone ouvre son « chant » à tout type de public grâce à sa collaboration avec les associations Les Concerts de Poche et Musethica.

Ludwig Van Beethoven Quatuor à cordes n°1 en fa majeur, opus 18 n°1 Quatuor à cordes n°6 en si bémol majeur, opus 18 n°6
QUATUOR AKILONE Émeline Concé violon Élise de Bendelac violon Tess Joly alto Lucie Mercat violoncelle

18h ~ TRIO CHAUSSON
Trio avec piano ~ 45 min.

Cette œuvre brillante réunissant trois solistes qui dialoguent d’égal à égal au sein de l’orchestre sera présentée par Guillaume Benoit, YouTuber retraçant avec humour la vie des grands compositeurs et qui émaillera ce programme d’amusantes anecdotes.

Biographie

Fondé en 2001 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM), le Trio Chausson est devenu aujourd’hui une référence incontournable du paysage musical. Premier prix du Concours International de Musique de Chambre de Weimar en 2005 et Rising Star en 2007, les trois musiciens ont enregistré cinq disques chez Mirare : le dernier, consacré à Haydn et Hummel, a reçu le Gramophone Editor’s choice.

À 27 ans, Guillaume Benoit est aujourd’hui ce qu’on appelle un YouTuber. Depuis 2015, il réalise sur sa chaîne YouTube des courts-métrages documentaires retraçant avec humour la vie des grands compositeurs du baroque à nos jours (Beethoven, Haydn, Bizet…). Sans être musicologue, il sait mettre à profit son expérience personnelle pour transmettre son savoir et son amour de la musique classique au plus grand nombre, notamment auprès des jeunes publics. De fait, son émission intitulée Révisons nos classiques réunit aujourd’hui plus de 45000 fans pour près d’1 million de vues. Débutant dès 4 ans son apprentissage du piano, Guillaume Benoit découvre le chant à l’adolescence et rejoint alors la Maîtrise de Seine-Maritime puis le Chœur de chambre de Rouen, participant avec ces ensembles à des tournées en Russie, en Italie mais aussi à plusieurs festivals français. Guillaume Benoit a déjà collaboré avec la Philharmonie de Paris, le Théâtre des Champs-Élysées ou l’Opéra-Comique. Il a également réalisé la compilation Révisons nos classiques parue en 2018 sous le label Erato.

Ludwig Van Beethoven Triple Concerto pour piano, violon et violoncelle en ut majeur, opus 56
Guillaume Benoit récitant TRIO CHAUSSON Matthieu Handtschoewercker violon Antoine Landowski violoncelle Boris de Larochelambert piano ORCHESTRE DU CONSERVATOIRE D’ANGERS Direction Christophe Millet

Cette œuvre brillante réunissant trois solistes qui dialoguent d’égal à égal au sein de l’orchestre sera présentée par Guillaume Benoit, YouTuber retraçant avec humour la vie des grands compositeurs et qui émaillera ce programme d’amusantes anecdotes.

Biographie

Fondé en 2001 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM), le Trio Chausson est devenu aujourd’hui une référence incontournable du paysage musical. Premier prix du Concours International de Musique de Chambre de Weimar en 2005 et Rising Star en 2007, les trois musiciens ont enregistré cinq disques chez Mirare : le dernier, consacré à Haydn et Hummel, a reçu le Gramophone Editor’s choice.

À 27 ans, Guillaume Benoit est aujourd’hui ce qu’on appelle un YouTuber. Depuis 2015, il réalise sur sa chaîne YouTube des courts-métrages documentaires retraçant avec humour la vie des grands compositeurs du baroque à nos jours (Beethoven, Haydn, Bizet…). Sans être musicologue, il sait mettre à profit son expérience personnelle pour transmettre son savoir et son amour de la musique classique au plus grand nombre, notamment auprès des jeunes publics. De fait, son émission intitulée Révisons nos classiques réunit aujourd’hui plus de 45000 fans pour près d’1 million de vues. Débutant dès 4 ans son apprentissage du piano, Guillaume Benoit découvre le chant à l’adolescence et rejoint alors la Maîtrise de Seine-Maritime puis le Chœur de chambre de Rouen, participant avec ces ensembles à des tournées en Russie, en Italie mais aussi à plusieurs festivals français. Guillaume Benoit a déjà collaboré avec la Philharmonie de Paris, le Théâtre des Champs-Élysées ou l’Opéra-Comique. Il a également réalisé la compilation Révisons nos classiques parue en 2018 sous le label Erato.

Ludwig Van Beethoven Triple Concerto pour piano, violon et violoncelle en ut majeur, opus 56
Guillaume Benoit récitant TRIO CHAUSSON Matthieu Handtschoewercker violon Antoine Landowski violoncelle Boris de Larochelambert piano ORCHESTRE DU CONSERVATOIRE D’ANGERS Direction Christophe Millet

20h ~ Fanfare FMR
Beethoven cuivré ~ 45 min.

Ludwig Van Beethoven / Metz Léonore III, ouverture en ut majeur, opus 72c Ludwig Van Beethoven Trois Équales pour quatre trombones, WoO 30 Ludwig Van Beethoven / Arthur Frackenpohl Symphonie n°5 en ut mineur, opus 67
FANFARE FMR Direction Michel Bourcier

Ce programme très cuivré vous permettra d’entendre une version détonante de l’ouverture Léonore III, puis une pièce rare pour quatre trombones commandée à Beethoven pour le jour de la Toussaint (et qui fut jouée à ses obsèques), et enfin la célébrissime 5ème Symphonie dans une transcription d’Arthur Frackenpohl mettant remarquablement en valeur les couleurs et la puissance des cuivres.

Biographie

Ses études musicales achevées aux Conservatoires de Nantes et d’Angers puis au CNSMD de Paris, Michel Bourcier oriente ses activités dans les directions multiples de l’interprétation, de l’analyse musicale, de la pédagogie (orgue et analyse musicale) et de la liturgie. Après avoir tenu quinze années les claviers de l’orgue historique de Notre-Dame de Bon Port à Nantes, il est nommé en 2007 titulaire de l’orgue de la Cathédrale de Nantes. Professeur d’orgue au Conservatoire de Nantes, il poursuit parallèlement une activité de concertiste tant en récital qu’avec des chœurs ou des solistes. Il s’est ainsi produit avec l’Ensemble Vocal de Nantes, l’ensemble Stradivaria, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’ensemble vocal Les Éléments de Toulouse et le chœur de Radio-France. Son attrait pour la musique d’aujourd’hui l’a amené à collaborer avec plusieurs compositeurs actuels. Jouant ou créant des œuvres de Jacques Lenot, Christophe Looten et Valéry Aubertin, il a été aussi le premier interprète de l’œuvre d’orgue de Jean-Louis Florentz, dont il a créé les deux premières œuvres – Laudes et Debout sur le soleil (qui lui est dédié) -, et auquel il a consacré une volumineuse étude (Jean-Louis Florentz et l’orgue), récemment parue aux éditions Symétrie. Michel Bourcier a été par ailleurs l’initiateur de la fondation collégiale de l’Ensemble Utopik, ensemble instrumental à géométrie variable basé à Nantes, qu’il dirige et dont la vocation vise la diffusion du répertoire pour ensemble instrumental des XXe et XXIe siècles.

Ce programme très cuivré vous permettra d’entendre une version détonante de l’ouverture Léonore III, puis une pièce rare pour quatre trombones commandée à Beethoven pour le jour de la Toussaint (et qui fut jouée à ses obsèques), et enfin la célébrissime 5ème Symphonie dans une transcription d’Arthur Frackenpohl mettant remarquablement en valeur les couleurs et la puissance des cuivres.

Biographie

Ses études musicales achevées aux Conservatoires de Nantes et d’Angers puis au CNSMD de Paris, Michel Bourcier oriente ses activités dans les directions multiples de l’interprétation, de l’analyse musicale, de la pédagogie (orgue et analyse musicale) et de la liturgie. Après avoir tenu quinze années les claviers de l’orgue historique de Notre-Dame de Bon Port à Nantes, il est nommé en 2007 titulaire de l’orgue de la Cathédrale de Nantes. Professeur d’orgue au Conservatoire de Nantes, il poursuit parallèlement une activité de concertiste tant en récital qu’avec des chœurs ou des solistes. Il s’est ainsi produit avec l’Ensemble Vocal de Nantes, l’ensemble Stradivaria, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’ensemble vocal Les Éléments de Toulouse et le chœur de Radio-France. Son attrait pour la musique d’aujourd’hui l’a amené à collaborer avec plusieurs compositeurs actuels. Jouant ou créant des œuvres de Jacques Lenot, Christophe Looten et Valéry Aubertin, il a été aussi le premier interprète de l’œuvre d’orgue de Jean-Louis Florentz, dont il a créé les deux premières œuvres – Laudes et Debout sur le soleil (qui lui est dédié) -, et auquel il a consacré une volumineuse étude (Jean-Louis Florentz et l’orgue), récemment parue aux éditions Symétrie. Michel Bourcier a été par ailleurs l’initiateur de la fondation collégiale de l’Ensemble Utopik, ensemble instrumental à géométrie variable basé à Nantes, qu’il dirige et dont la vocation vise la diffusion du répertoire pour ensemble instrumental des XXe et XXIe siècles.

Ludwig Van Beethoven / Metz Léonore III, ouverture en ut majeur, opus 72c Ludwig Van Beethoven Trois Équales pour quatre trombones, WoO 30 Ludwig Van Beethoven / Arthur Frackenpohl Symphonie n°5 en ut mineur, opus 67
FANFARE FMR Direction Michel Bourcier

Soyez informé de notre actualité !

En vous inscrivant à notre bulletin d'actualité, vous recevrez par email toutes nos informations. Nous portons une attention particulière à ne communiquer que lorsque cela est nécessaire et à ne pas surcharger vos boites email !

Merci pour votre soutien ! Vous allez recevoir un email de confirmation pour valider votre demande. Pensez à vérifier dans vos spams !